Aides financières installation chauffage au bois

Les aides financières pour l’installation d’un poêle à bois

Vous avez pour projet l'installation d'un poêle à bois ou à granulés dans votre maison ? Afin d’encourager ce mode de chauffage écologique, le gouvernement a mis en place plusieurs aides subventions dont vous pourrez bénéficier.

Crédit d'Impôt de Transition Energétique (CITE)

Les conditions d'obtention du CITE ont évolué en 2020.

Nous vous invitons à consulter le site www.maprimerenov.gouv.fr pour de plus amples informations sur le Crédit d'Impôt.

MaPrimeRénov'

L'Etat  propose maintenant une nouvelle aide financière, destinée aux ménages aux ressources modestes et très modestes: Ma PrimRénov'.

Nous vous invitons à consulter le site www.maprimerenov.gouv.fr pour de plus amples informations sur cette prime.

 

TVA réduite à 5,5%

Pour prétendre à ce taux réduit, il faut :

  • être propriétaire, locataire, occupant à titre gratuit une résidence principale ou secondaire,
  • le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans au début des travaux,
  • l’installation doit être effectuée par un professionnel du bâtiment.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site du Service Public.

Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce prêt permet de financer les travaux de rénovation énergétique des logements pour :

  • une résidence principale construite avant le 1er janvier 1990,
  • une installation de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable effectuée par une entreprise certifiée RGE.

En fonction de la nature des travaux, il peut atteindre un montant maximal de 10 000 € pour une action simple à 30 000 € pour bouquet de 3 travaux.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site du Service Public.

Aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah)

Les foyers à revenus modestes ou très modestes peuvent bénéficier d’aides pour un projet de rénovation énergétique sous les conditions suivantes :

  • habiter dans le logement dont vous êtes propriétaire,
  • ne pas dépasser pas un certain niveau de ressources fixés par l'Anah,
  • le logement doit avoir plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide ;
  • ne pas avoir bénéficié d'un PTZ (Prêt à taux zéro pour l'accession à la propriété) depuis 5 ans.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l’Anah.